Comment nettoyer les légumes ?

Publié le par LOLITA


Ma brosse végétale


   

 

 

L'une des sources de vitamines et de minéraux de notre alimentation se situe dans et sous la peau des légumes. Pour ceux qui ne sont pas issus de l’agriculture biologique, il vaut pourtant mieux éviter de les consommer avec la peau. Encore plus si le producteur utilise trop de pesticides ou si les sols contiennent des métaux lourds. Ceux ci se retrouvent alors directement dans notre assiette, et donc dans notre corps.

L’habitude française (due à cette agriculture de masse ... que nous avons tendance à privilégier ?) et qui consiste à éplucher les légumes, peut entrainer une perte de la plupart des vitamines et minéraux. Pourtant qu’il est agréable de manger une courgette crue, ferme et bien nettoyée dont on aura conservé la peau. Assaisonnée d’un peu de jus de citron, quelques pignons toastés et une larme d’huile d’olive, le gout du légume ressort, c’est magique !

 

Si (comme moi), la confiance vous manque, sachez que manger la peau des légumes issus de l’agriculture biologique, ou ceux de votre jardin, devient possible. Et dans ce cas là, sans engrais ni pesticides d’origine chimique, conserver et déguster la peau se fait quasiment naturellement.

 

 

.

Les légumes, vous pouvez toujours les brosser !

 

 

Alors comment s’y prend-t-on quand on a acheté de jolies carottes bio pleines de terre (et pas celles toutes ‘propres’ dans leur sachet) ? En les épluchant grossièrement, on peut déjà se retrouver avec 25 % de perte des vitamines... Alors, pour préserver au mieux saveurs, vitamines et minéraux, il n’y a qu’un seul moyen : le brossage.

Et pour brosser…. Il nous faut une brosse ! Le modèle que je vous présente là est celui que j’utilise chaque jour dans ma cuisine. C’est un modèle simple et économique composé à 100% de fibres de coco sur une armature en acier acheté 3,50 euros dans mon magasin bio.

 Il en existe plusieurs modèles sur internet avec des manches en bois non traité qui sont sans doute plus faciles à prendre en main.

 

Le processus est simple et fait énormément gagner de temps par rapport à un épluchage à l’économe classique : on lave grossièrement les légumes sous l’eau, en les brossant. Facile, efficace, rapide et génial quand on pense au goût des pommes de terre cuites à la vapeur dans leur peau ! Un simple petit morceau de beurre salé, et le bonheur est dans l’assiette !

 

Publié dans Pensées culinaires...

Commenter cet article

mba dissertation topics 01/10/2009 11:50


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!