Le retour à la terre

Publié le par LOLITA

 AMAP, mon amour... 

 

Après une longue, longue période sans écrire, me voici de nouveau. J’ai eu ce long passage à vide. J’ai certes cuisiné mais le temps m’a manqué pour écrire sur le blog. Il faut dire que depuis mon dernier post je cumule un mi temps en plus de mon entreprise…et du même coup j’ai perdu mon samedi...

 

J’ai donc pallié ce manque en vous proposant une recette que je qualifierais… de saison… (si on peut encore parler de saison ?) Une fois n’est pas coutume en été, c’est une soupe !

Une soupe… et chaude en plus. Mais pourquoi ?

 

Et bien, parce que, depuis deux semaines, j’ai un rendez vous avec un homme tous les mardi midi.

Je ne le rencontre pas directement, c’est d’abord une charmante jeune femme qui nous met en contact.

Bon trêve de plaisanterie… il s’agit de Daniel, l’agriculteur qui récolte pour mon AMAP. Et la jeune femme qui sert d’intermédiaire est la présidente de notre association, Solibio 91.

 

Une AMAP, kézako ? (AMAP = Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne)

Une AMAP est un très bon moyen pour permettre aux citadins que nous sommes de protéger l’agriculture de nos régions. Il s’agit d’un deal avec un agriculteur de proximité qui, moyennant finance et engagement de votre part pour un an, s’engage à vous fournir des paniers de légumes bio toutes les semaines.

Mieux que le campanier -estampillé bio- mais pas ‘écolo’ les AMAP privilégient les filières courtes, et dans le même temps les relations sociales entre les habitants. Quoi de plus essentiel pour le futur de nos territoire ?

 

M. Sarkozy, à l’heure du Grand Paris, prenez en de la graine !!!!! Notre région et son sol si riche n’ont pas dit leur dernier mot ! Et si l’avenir que vous recherchez en ce moment se trouvait là, sous nos yeux ? si nous nous rattachions au territoire géographique ? Et si nous pensions espaces ouverts agricoles, relations sociales, filières courtes et agricultures ? Voila une manière d’allier gastronomie, urbanisme et équilibre économique !!  Un retour à la terre sans quitter la ville !

 

En attendant me voila donc membre d’une AMAP de l’Essonne, et du même coup, je me remets à l’écriture, pour les adhérents de Solibio 91 mais aussi pour ce blog. J’espère trouver le temps ici de continuer mes découvertes culinaires.

Pour la soupe, c’est une soupe de blettes. Et pour ceux qui me diraient le contraire, la blette est de saison, en tout cas dans l’Essonne. Et en tout cas, cette saison. (Oui il pleut beaucoup chez nous monsieur !!!!) Bon appétit.

 

 

Soupe d’inspiration libanaise de lentilles aux blettes.

 

POUR 2 PERSONNES

 

Ingrédients

Environ 100 gr de lentilles du Puy, triées et lavées

Huile d'olive

2 gousses d'ail, écrasées

400 ml de bouillon de poulet (bio, bien sûr !!)

6 à 8 petites feuilles de blettes séparées des tiges et coupées en morceaux de toutes tailles

Du citron

Un bouquet de coriandre

Sel, au goût

 

1, Dans une casserole pleine d'eau, faites cuire les lentilles durant 8 minutes. Quand les lentilles résistent encore sous la dent. Retirez les lentilles du feu et égouttez.

 

2, Pendant que la cuisson des lentilles, chauffez de l'huile d'olive dans une casserole. Ajoutez l'ail écrasé. Faites revenir à feu doux.Coupez les tiges de blettes en petits tronçons. Ajoutez dans la casserole. Faites cuire jusqu'à ce qu’elles soient tendres. (5 et 8 minutes selon l’épaisseur).

 

3, Ajoutez alors les lentilles et faites cuire pendant 2 ou 3 minutes.

 

4, Versez le bouillon de poulet dans la casserole. Portez à ébullition et mijotez.

 

5, Lorsque la soupe mijote, jetez-y les feuilles des bettes à carde. Surveillez la cuisson.

 

6, Lorsque les feuilles ont ramolli, la soupe est prête. Retirez du feu. Salez au goût. À la table, on rajoute du citron et de la coriandre fraîche, au goût.

 

Dégustez avec du bon pain, un peu grillé…

 

 

Commenter cet article

Opalescente 18/06/2008 12:51

Et ça marche comment pour s'inscrire et avoir aussi des bons légumes ? et c'est cher ? bref je fais ma curieuse mais vu que je rentre en france et que je serais pas si loin de l'Essonne que ça pourquoi pas ?

Yopy 18/06/2008 10:30

Elle est de retour alleluia ! J'ai bien cru que ce blog pourtant allechant avait disparu corps et âme.
bon maintenant blettes et lentilles, hmm sur le papier ca inspire pas, mais venant de toi je suis sur que c'est bon en fait :p

lory 18/06/2008 08:51

une belle idée...surement bon!