Une baie : la canneberge

Publié le par LOLITA

 

 

On ne manque de rien chez moi

 

 

 

cake2.JPG


 

Un samedi de Mai, lorsque le soleil pointe son nez à Paris, l’un de mes péchés mignons, c’est de me balader dans le cœur de la capitale et de fouiner les petites boutiques, resto ou épiceries fines du coin. Néanmoins aujourd’hui, cette épicerie que je vous présente n’est finalement pas originale puisque c’est une institution parisienne reconnue, l’une de ces vieilles cavernes d’Ali Baba pour bloggueuses culinaires où nous allons (quasiment) toutes en pèlerinage (dixit Marie-Catherine qui vient de Grenoble…). C’est la rue Tiquetonne qui abrite notre trésor du jour, G. Detout.

 

Je trouve l’épicerie assez petite : finalement il s’agit d’un local ouvert au public d’une seule pièce donnant sur la rue. J’avoue que ma curiosité aurait bien fouiné jusqu’au fond de la réserve qui avait l’air tout aussi sympathique, voire plus.

 

Les produits sont variés, et à part quelques bonnes trouvailles au rayon salé (notamment une gelée de piment d’Espelette attirante), il suffit de tourner son regard pour être au royaume de la pâtisserie : chocolat sous toutes ses formes, glucose... Du coup, c’est assez tentant de se lancer dans diverses préparations, macarons, calissons, pâtes de fruit !

 

Le problème chez G Detout c’est qu’il me faudrait… tout !

 

Alors je me suis contentée de peu de produits, en me disant qu’ainsi je les utiliserais forcément. Mon choix s’est tourné vers la canneberge car ce fruit m’intrigue depuis longtemps et je venais justement de découvrir son jus version ‘light’ qui me plait bien par son goût très original et caractéristique.

La canneberge, baie voisine de la myrtille, ou de l’airelle, peut se conserver séchée et devient une alternative aux raisins secs dans les gâteaux par exemple. D’où les deux recettes ci-dessous, simples mais délicieuse et fondantes…

 

Quatre-quarts pommes/canneberge

 

canneberge00.JPGIngrédients

 

3 oeufs

Même poids en sucre, beurre et farine

2 pincées de sel

0,5 dl de rhum

10 gr de beurre

1 cà soupe de farine

3 pommes

4 cuillères à soupe de canneberge

 

- Casser les œufs, séparer le blanc des jaunes

- Faire fondre le beurre

- Fouetter les blancs en neige avec une pincée de sel

- Préchauffez le four

- Dans une jatte, fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu'à ce qu’ils blanchissent

- Ajouter le beurre, puis la farine et  le rhum.

- Incorporer alors les blancs montés en neige délicatement en tournant dans le même sens pour ne pas les casser.

- Beurrer et fariner un moule à cake.

- Verser la pâte et ajouter les pommes coupées en petits bouts et les canneberges séchées

- Cuire 15 minutes à 200°C puis 25 minutes à 180°C

- Démouler le quatre quart encore tiède.

- Déguster…

 

 

AND

 

Muffins aux canneberges, pain d’épice et mascarpone

 

muffins4.JPGIngrédients

 

2 oeufs

50 gr de sucre

150 gr de farine

1 pincées de sel

2 cuillères à soupe de canneberge + 1 pour la décoration

1 c. à café d’épice pour pain d’épice (ou alors un peu de miel et de cannelle en poudre..) Le

2 c. à soupe de mascarpone

1/2 sachet de levure chimique

 

- Préchauffez le four

- Casser les œufs et les fouetter vivement avec le sucre jusqu'à ce qu’ils blanchissent.

- Ajouter le mascarpone, la farine et la levure, puis les épices.

- Beurrer et fariner des petits moules à muffins

- Ajouter les canneberges séchées

- Verser la préparation dans les moules puis parsemer des canneberges restantes.

- Cuire 25 minutes à 180°C

- Démouler les muffins tièdes et déguster le lendemain matin.

 

 

 

Publié dans douceurs sucrées...

Commenter cet article

lory 20/06/2007 22:46

miam,j'adore tes muffins!