Fleur d'acacias

Publié le par LOLITA

 

 

Ca se mange ?

 

 acacias2web.JPG

 
J’avoue ne pas avoir la main verte.
 
En cuisine, cela peut parfois poser quelques problèmes, notamment lorsque l’unique manière de se procurer un ingrédient est de le cueillir, voir de le reconnaître sur un arbre. Alors, je suis toujours subjuguée pas les cuisiniers qui se servent de plantes trouvées dans la nature et qui osent les cuisiner… mon audace s’arrêtant à la roquette sauvage italienne.
 
                A l’origine, nous avions prévu d’aller boire un verre dans un petit café du XVème arrondissement, rue Lecourbe. Ce soir là, la discussion autour d’une bière (et pas uniquement à notre table !) est très animée… Ségo ou Sarko ? A trois jours des présidentielles, le cœur de chacun balance et l’apéro aidant les langues se délient.
 
Le problème d’un plat diététique, c’est qu’on se rattrape sur le dessert…
 
                Après un dîner très light et bon chez Haru, restaurant Coréen/Japonais de la rue Blomet, nous sommes montés chez Catherine, qui habite un bel atelier d’artiste dans le coin (normal, c’est un peintre de talent !!) et qui nous a proposé spontanément de monter prendre le dessert chez elle : ‘j’ai fait des beignets de fleurs d’acacias’ nous a-t-elle annoncé avec simplicité… Ni une, ni deux, intriguée et curieuse j’ai tendu l’oreille, ouvert ma bouche, senti l’odeur et découvert avec bonheur cette sensation géniale de manger la nature.. Merci encore Catherine !
 
 
Les beignets d’acacias de Catherine…
 
 
acac-cuit4-web.JPGIngrédients
 
Pour 4 personnes :
- Un beau bouquet de fleur d’acacias… (Trouvable au bois de Boulogne pour les parisiens !!)
- Pour la pâte à beignet :
- 150 g de farine
- 1 oeuf entier + 2 blancs
- 1 cas d'huile
- 3/4 verre de bière ou d'eau avec de l’eau de Fleur d’oranger
- 1/2 CC de sel

 
1. Pour la pâte à beignets :
Dans un saladier, mélanger la farine, l'oeuf entier, les blancs, l'huile et le sel avec une cuillère en bois. Ajouter peu à peu la bière ou l'eau. La pâte obtenue doit être plus épaisse qu'une pâte à crêpes. Laisser reposer une heure.
 
2. Laver les fleurs d’acacias délicatement, voire ne pas les laver du tout…
 
3. Tremper des branches courtes de 10 cm dans la pâte pendant 15 secondes, la pâte doit bien venir autour des fleurs.
 
4. Déposer dans la poêle bien huilée et bien chaude la fleur ainsi recouverte de pâte.
 
5. Laisser dorer, et déguster chaud saupoudrés de sucre…
 
Faire les beignets est un moment de détente absolu, car tremper les fleurs dans la pâte est finalement très agréable…alors profiter en pour le faire à petits feux doux, et le vivre pleinement, comme un moment de détente !
 
 

Publié dans douceurs sucrées...

Commenter cet article

Yopy 12/05/2007 00:42

De mieux en mieux et qu'elle production :) Beaucoup de problèmes mais que de belles solutions .
Le beignet d'acacias est fort intriguant, quel est le goût de la fleur au juste ? Comme les fleurs de courgettes ?

Enfin en passant je note que la recette précise que l'on peut ne pas nettoyer les fleurs, dans le cas de celles ramassées au bois de boulogne, je suggère quand même un bon nettoyage au cas où ;)

LOLITA 14/05/2007 11:26

Merci Yo ! je suis très contente de voir que tu viens me rendre visite cela me fait très plaisir, la fleur d'acacias a plus une odeur qu'un gout, en vérité celui ci est très subtil il faut avoir un palet très 'fin' pour en profiter pleinement. Neanmoins,je suis d'accord ca ressemble un chouillas à la fleur de courgette, sauf que dans la fleur de courgette on ajoute pein de bonnes choses (crème d'anchois, mozarella,) qui aide à developper le gout....bises.